Fil de navigation

La famille Morris-Mauclère

L’origine de la famille Morris serait irlandaise, dont une branche émigra aux Etats-Unis d'Amérique et s'y implanta.

Gouverneur Morris (ce prénom insolite provient du nom de sa mère une huguenote) est un homme politique américain. C'est un fin observateur et il fera carrière dans la diplomatie. Suite à un accident de calèche en 1764, il fut amputé de sa jambe gauche et porta une jambe de bois.
Son demi-frère, Lewis Morris, fut un des signataires de la Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique. famille-morris-mauclere

1752 : naissance à New-York, le 31 janvier
1775 : il est désigné pour représenter les propriétés de sa famille au New York Provincial Congress.
1777 : il prend une large part à la Constitution de New York, fondant l'indépendance de ce nouvel État
1778 : proche du général George Washington, il est nommé délégué au Congrès continental
1779 : suite à sa défaite aux élections de l'État de New York, il déménage à Philadelphie où il devient avocat et homme d'affaires
1781-1785 : il est assistant du superintendant des finances
1787 : il devient délégué à la Convention constitutionnelle et prononce cette célèbre phrase : "We the People ..."
1788 : il retourne vivre à New-York
1789 : il va en Europe pour ses propres affaires, assistant alors à la cérémonie d'ouverture des états généraux de 1789 à Versailles
1792-1794 : il officie à Paris en tant que ministre plénipotentiaire (ambassadeur) représentant les États-Unis. Accrédité par le président Georges Jefferson Washington en vue de doubler le ministre auprès des cours de Versailles et de Saint James, il négocie le règlement de la dette américaine envers la France
1798 : retour aux Etats-Unis
1800 : il est élu au sénat américain en tant que membre du parti fédéraliste
1803 : il n’est pas réélu au sénat
1809 : à 57 ans, il épouse Anne Cary ("Nancy") Randolph, liée par sa famille à Thomas Jefferson
1810-1813 : il est nommé président de la commission du canal Érié
1816 : mort dans le Bronx, le 6 novembre

Son bisaïeul maternel, Gabriel Morris, imprimeur rue Amelot à Paris, est spécialisé dans la publicité des spectacles parisiens (théâtre, concerts, manifestations artistiques). Il est le créateur en 1850 des fameuses colonnes Morris, supports d’affichage toujours présents de nos jours. Elles servaient aussi d'entrepôt pour le matériel de nettoyage des rues parisiennes. Il fut concessionnaire de la Ville de Paris en 1916. En 1980, la SFCM (Société Fermière des Colonnes Morris) met en place de nouvelles colonnes lumineuses en tôle d'aluminium et en polyester. Elles font partie intégrante du paysage parisien.publicite-gabriel-morris

Richard Morris, son fils, a poursuivi la profession.
Il a eu deux filles. L'une, Berthe, épouse Eugène Cecil Mauclère, l'autre le peintre paysagiste Ferdinand Joseph Gueldry (1858-1945) : de Bouray, il peignit la Grande Rue et une escouade de cuirassiers dans l'abreuvoir du pont.

1857 : naissance Chatillon-sur-Seine en Côte d'Or, le 3 janvier
1875 : il est reçu au concours d'entrée de l'école polytechnique
1877-1884 : il est officier du génie
1880 : il est sorti 1er de l'école d'application de Fontainebleau
1881 : il est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur
1884-1893 : il est sous-intendant militaire
1893 : il est nommé contrôleur de l'Administration de l'Année
1898 : il est nommé Officier de la Légion d’Honneur
1904 : il devient contrôleur général de l'armée
1906 : il est nommé Commandeur de la Légion d’Honneur
1912 : il est nommé Grand Officier de la Légion d’Honneur
1914 : il est nommé directeur général des ravitaillements
1915 : il devient directeur des Poudres et Explosifs
1916 : il négocie un emprunt auprès du gouvernement espagnol
1918 : il est nommé délégué adjoint à la commission des réparations, président des mines de la Sarre
1921 : il devient président du comité des garanties pour assurer le paiement des réparations allemandes
1922 : il est nommé administrateur de la Banque d’État du Maroc et des Chemins de fer du Maroc
1924-1934 : il est membre du conseil d'administration de la compagnie des chemins de fer PLM (de Paris à Lyon et à la Méditerranée)
1931 : il préside les Tréfileries et Laminoirs du Havre (TLH)
1933 : mort à Neuilly sur Seine, le 6 octobre

Liens utiles

Services Publics Communauté de Communes entre Juine et Renarde Conseil départemental de l'Essonne Conseil régionnal Ile de France

Plan interactif

BOURAY-SUR-JUINE

18, rue de la Mairie
91850

01 69 27 44 36

Envoyez-nous un e-mail